véganisme en cosmétique : réglementation cosmétiques vegan
novembre 29, 2021

Le véganisme en cosmétique

Devenu tendance, le véganisme attire de plus en plus de monde et se développe dans de nombreux pays.

Effet de mode ou mode de vie, les produits vegan sont présents dans différents secteurs comme l’alimentation, le textile…et la cosmétique !

Qu’est-ce que le véganisme ?

A ne pas confondre avec une personne végétarienne ou végétalienne, une personne vegan ne consomme aucun produit d’origine animale non seulement dans l’alimentation mais exclut également la consommation de tout autre produit issu des animaux, de leur exploitation ou testé sur eux (cuir, fourrure, laine, soie, cire d’abeille, cosmétiques et médicaments testés sur des animaux ou contenant des substances animales).

Cela va donc bien au-delà d’un effet de mode. Il s’agit en effet d’une question d’éthique et d’une philosophie générale refusant l’exploitation animale.

Et en cosmétique, ça donne quoi ?

Un cosmétique vegan est un produit de beauté qui respecte les valeurs et principes du véganisme, c’est-à-dire que durant tous son process de fabrication aucun ingrédient d’origine animale n’est utilisé et que celui-ci n’a pas fait l’objet de tests sur animaux.

Il est cependant essentiel de rappeler 2 points importants vis-à-vis de la réglementation cosmétique en Europe:

-Contrairement à la mention « biologique », l’allégation « vegan » n’est pas encadrée. Il n’existe donc pas de définition du véganisme en cosmétique.

En plus de devoir respecter le règlement (UE) n°655/2013 établissant les critères communs auxquels les allégations relatives aux produits cosmétiques doivent répondre pour pouvoir être utilisées, une charte interne à la société ou une attestation permettant de justifier que le produit est vegan devra alors être présente dans votre Dossier d’Information Produit (DIP)

-La réglementation cosmétique européenne interdit tout test sur animaux sur les produits cosmétiques mais également sur les ingrédients qui les composent. Les allégations telles que « non testé sur animaux » ou « cruelty free » sont donc interdites car elles sont trompeuses pour le consommateur

Comment reconnaître un produit cosmétique vegan ?

Le premier réflexe à adopter est de consulter la liste des ingrédients contenus dans le produit cosmétique (liste INCI) pour vérifier qu’aucune substance animale ne rentre dans la composition du produit.

Parmi les ingrédients qui peuvent être d’origine animale et qui sont utilisés dans les cosmétiques, on retrouve le miel (mel), la cire d’abeille (cera alba), le lait d’ânesse (donkey milk), le carmin (CI 75470), le collagène animal (collagen), la guanine (CI 75170), la kératine (keratin), la lanoline (lanolin), le squalane (squalene)…

Il n’est cependant pas toujours simple de lire l’étiquette du produit. Il existe dans ce cas des cosmétiques qui présentent des labels vegan.

Les labels vegan

Puisque le véganisme n’est pas encadré en cosmétique et face à cette allégation de plus en plus présente, de nombreux organismes de certification ont vu le jour.

Les chartes et les conditions d’obtention sont différentes d’un label à un autre.

Parmi ceux-ci, on retrouve à titre d’exemple les labels suivants :

-Le label Vegan Society

-Le label Vegan & Cruelty Free de l’association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals)

-Le label Eve Vegan

-Le label Certified Vegan

 

Vous souhaitez un accompagnement dans la revue de vos étiquetages et notamment dans la revue de vos allégations telles que l’allégation vegan ? Veuillez alors prendre contact avec nous ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.