métier affaires réglementaires cosmétiques : réglementation cosmétique
octobre 11, 2021

En quoi consiste le métier des affaires réglementaires cosmétiques ?

Lorsque l’on me demande quel métier j’exerce et que je réponds que je travaille dans les affaires réglementaires cosmétiques, les personnes en face de moi me regardent souvent d’un air étonné en me disant « Ah oui et ça consiste en quoi ? Tu travailles en qualité ? ».

Il est vrai que le métier des affaires réglementaires est assez peu connu de nombreuses personnes.

C’est pour cela qu’aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de ce métier et plus précisément de celui spécialisé dans le domaine de la cosmétique.

Le rôle, les activités, les missions, la formation…je vous explique tout !

Je suis pour ma part passionnée par la chimie et la cosmétique depuis le lycée.

C’est tout naturellement que je me suis dirigée vers un parcours orienté dans le domaine de la chimie lors de mes études supérieures.

C’est alors par un collègue de formation que j’ai découvert qu’il existait des cursus adaptés au milieu de la cosmétique.

J’ai alors choisi d’intégrer le Master Arômes, Parfums et Cosmétiques (ARPAC) à l’Université du Havre.

C’est à la suite d’un stage de fin d’études en industrie cosmétique que j’ai découvert le métier des affaires réglementaires.

Plus de doute, c’est dans cette voie que je voulais me diriger !

Quel est le rôle du spécialiste des affaires réglementaires cosmétiques ?

Son rôle est d’assurer la sécurité du produit et du consommateur. Il a donc une importance capitale dans une entreprise.

Il définit, met en place et évalue la stratégie réglementaire de l’entreprise afin de garantir la conformité des produits, des supports techniques et des supports de communication, à la réglementation applicable dans les différents pays concernés.

Quelles sont les tâches quotidiennes du spécialiste des affaires réglementaires cosmétiques ?

Les activités et missions varient selon le poste occupé et selon les responsabilités.

Le spécialiste des affaires réglementaires cosmétiques se doit entre autres :

-De définir et mettre en place une stratégie réglementaire au sein de l’entreprise

-De garantir la conformité des produits aux différentes réglementations en vigueur et si besoin au cahiers des charges des clients

-De rédiger des documents réglementaires

-De constituer et de mettre à jour les dossiers produits

-De valider les matières premières utilisées dans la formulation des produits

-De coordonner et planifier les différents tests (sécurité, efficacité…) à réaliser sur les produits afin de garantir leur sécurité et de justifier les allégations données aux produits

-D’être en relation avec le toxicologue pour l’évaluation de la sécurité des produits

-D’être le lien avec les autorités compétentes

-D’être le support réglementaire des différents services de l’entreprise (R&D, commercial, marketing…) mais également, selon le type d’entreprise, des clients

-De coordonner et de diriger un service si des responsabilités lui sont attribuées

-De réaliser une veille réglementaire…

Quelles sont les qualités généralement requises ?

De la rigueur, de l’autonomie, une aisance rédactionnelle, un esprit de synthèse, un esprit d’équipe…sont des qualités qui sont généralement demandées par les entreprises.

De nombreux interlocuteurs

Le spécialiste des affaires réglementaires travaille en équipe.

En effet, il gère la coordination réglementaire au sein de son entreprise et conseille différents services (R&D, commercial, marketing…).

A l’extérieur, il est le contact privilégié des autorités de contrôle mais également, selon le type d’entreprise, des clients.

Une double compétence

Le spécialiste des affaires réglementaires s’appuie sur une double compétence : il est à la fois un scientifique et un juriste. Il sait analyser et synthétiser des textes juridiques. Il rédige des documents, des procédures réglementaires à partir d’informations techniques qu’il doit parfois rendre accessibles à d’autres personnes de l’entreprise. Son savoir scientifique est pointu.

Une dimension internationale

Il exerce dans un environnement européen et international. L’anglais écrit et parlé est généralement requis surtout dans des sociétés à dimension internationale.

Formation pour accéder au métier

Il existe des cursus adaptés au domaine de la cosmétique mais vous pouvez également y accéder par d’autres parcours : chimie, toxicologie, pharmaceutique…

 

Pour toute demande relative à la réglementation des produits cosmétiques, n’hésitez pas à vous adresser à AP COSMETIC CONSULT en cliquant ici.

2 thoughts on “LE METIER DES AFFAIRES REGLEMENTAIRES COSMETIQUES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.